Comité Expansion Economique du Puy de Dôme : création, immobilier et aides aux entreprises d'Auvergne

Aéronautique

5ème région française par le nombre d’emplois (10.000) et le chiffre d’affaires (1,8 milliard d’euros), l’Auvergne n’en démord pas avec sa tradition aéronautique qui date de la 1ère Guerre Mondiale avec la construction par Michelin des Breguet et l’implantation des Ateliers Industriels de l’Aéronautique.
Aujourd’hui et après un siècle, l’appartenance aux pôles de compétitivité VIAMÉCA et ELASTOPÔLE conforte cette position.


UNE ORGANISATION STRUCTUREE

Les entreprises interviennent :
• en amont autour de la production des matériaux métalliques, aluminium, alliages spéciaux, composites, plastiques et caoutchouc,
• en aval autour de l’activité de maintenance.

Les activités de sous-traitance sont principalement liées au travail des métaux, notamment la chaudronnerie, ainsi que la mise en oeuvre des composites. Le textile complète la filière via l’industrie de la tresse du bassin d’Ambert.

L’organisation se structure autour de grands groupes, et de 120 PME dont 70 % sont implantées dans le Puy-de-Dôme.
 

GRANDS GROUPES


Aubert et  Duval @ Joël DAMASE

La production et le travail des métaux sont représentés par de grands groupes nationaux et internationaux. Entreprise du Groupe Eramet, Aubert et Duval est l’un des leaders mondiaux de métallurgie de haute technologie. Son métier consiste à concevoir, élaborer et transformer à chaud (forgeage, matriçage, laminage et traitement technique, métallurgie des poudres) des aciers spéciaux, superalliages, alliages d’aluminium et alliages de titane.

Le dernier investissement de 5 millions d’Euros sur le site des Ancizes s’est porté sur un four de trempe verticale pour les pièces en titane, notamment les éléments de train d’atterrissage de l’A350.
Enfin, Aubert et Duval a reçu le grand prix de l’innovation de Safran, en 2014 pour la co-création de ML340 avec SNECMA d’un nouvel acier ultra performant utilisé pour la fabrication des arbres de turbine du LEAP et du Silvercrest.

Aubert et Duval a investi 47 millions d’euros en partenariat avec UKTMP, dans une usine de transformation de lingots de titane : UKAD. Cette usine est située à proximité du site des Ancizes qui s’est dotée, quant à elle d’un four d’élaboration sous vide nécessaire à la fabrication des disques de moteurs d’avion et de turbine à gaz, ou des trains d’atterrissage. Il y a moins de dix fours dans le monde qui ont sa capacité.

Le site d’Issoire connu pour sa presse à matricer de 65.000 tonnes s’est équipé d’une presse de gros tonnage : dédiée au forgeage de l’aluminium, elle permet par exemple la production des éclisses de jonction fuselage voilure de l’A350. Constellium continue d’investir sur son site d’Issoire. Connu pour posséder l’un des plus importants laminoirs de tôles fortes, capable de fabriquer les ailes de l’A380, Constellium a innové dans une nouvelle fonderie AIRWARE inaugurée en 2013 et la seule au monde à produire des alliages avancés à basse densité (aluminium – lithium).

Le succès de cette technologie est tel que Constellium construit deux nouvelles fonderies sur le site, soit 43 millions supplémentaires d’investissement. Les capacités de production seront nécessaires pour honorer les contrats signés pour l’A350 XWB d’Airbus, le CSerie de Bombardier et le Falcon 9
de SpaceX.

Quant à Michelin, ses pneus radiaux NZG de dernière génération équiperont en première monte les futurs Boieng 737 Max, la nouvelle version de l’appareil commercial le plus vendu au monde.


PME LOCOMOTIVES ET SAVOIR-FAIRE VARIES


Auvergne Aéronautique - Structure soudée de la verrière
du Super Puma-Airbus Helicopters @ Jérôme PALLE

Sous-traitant de rang 1, le Groupe REXIAA (ISO 9001, EN 9100, PART 21, PART 145) regroupe 8 entreprises spécialistes dans la conception et réalisation de pièces, ensembles et sous-ensembles, en matériaux composites hautes performances, métalliques et hybrides.
L’une d’entre elles, Issoire Aviation a été récemment mise en lumière dans le cadre d’un projet du pôle de compétitivité Viaméca. Appelé LCM SMART, il permet d’améliorer des procédés de moulage  Par injection de pièces complexes en composites pour les futurs sous-ensembles aéronautiques, grâce à l’adjonction de capteurs qui permettent d’interagir sur le process.
L’entreprise est aussi concepteur et constructeur d’avions certifiés destinés aux écoles de pilotage civiles, militaires et associatives.

NSE BU Intégrations assure la conception, réalisation et vente de systèmes intégrés sur le câblage filaire haut de gamme, l’intégration de structures câblées complexes et services associés, notamment les chantiers aéronautiques.

Enfin, le Groupe Auvergne Aéronautique Groupe emploie 750 salariés dont environ 400 en Auvergne, son berceau historique. L’entreprise réalise un chiffre d’affaires de 52 millions d’euros essentiellement dans le domaine de la chaudronnerie soudure et de la tôlerie pour le secteur aéronautique. Parmi ses  rincipaux clients, on trouve entre autres Airbus, Airbus Hélicoptères (ex Eurocopter), Aérolia, Safran,… dont elle est fournisseur de rang 1.

Ces ETI de rang 1 ont à leurs côtés un tissu dense de PME et TPE également sous-traitantes. Leurs savoir-faire couvrent tous les secteurs de production essentiellement dans les domaines de mécanique générale et de précision de travail des métaux, d’usinage, de câblage ou de textile technique. Les exigences de qualité et de fiabilité ont fait émerger  des activités telles que le contrôle non destructif,la traçabilité,…

Une cinquantaine d’entre elles son regroupées au sein de la grappe d’entreprises : AVIA (Auvergne Valorisation de l’Industrie Aéronautique). Ses objectifs  visent à proposer une offre globale aux grands donneurs d’ordres, à améliorer la compétence des entreprises (qualifications, équipements,…) et à accroître  l leur compétitivité (mutualisation, international).


LA MAINTENANCE

2.000 emplois environ sont comptabilisés dans la maintenance aéronautique dans le Puy-de-Dôme.

L’Atelier Industriel de l’Aéronautique est un des établissements qui compte le plus avec 1.250 personnes travaillant sur la plateforme d’Aulnat.
C’est ainsi que le A400M Atlas qui équipe la flotte de transport de l’armée française, est révisé à Clermont-Ferrand, tout comme le sont déjà les Transall,  Rafale, Mirage 2000, Alphajet, hélicoptères Gazelle, Puma et Tigre.

Toujours sur la zone aéroportuaire, le centre de maintenance de Hop ! Régional (400 personnes) dispose d’une surface de 16.000 m². Disposant des agréments Embraer (ERJ 135/145, EJET 170/190) et ATR (42/72), il assure chaque année la maintenance des avions exploités par Hop, mais également pour le compte de clients tiers.
Enfin, Enhance Aéro est un atelier de maintenance agréé Part 145, qui propose des prestations de maintenance sur la gamme ERJ et sur Falcon 50. Cette entreprise a officialisé en mai 2015 un contrat de six ans avec le constructeur d'avions Daher pour l'entretien et la maintenance des 27 avions de liaison TBM 700 du ministère de la Défense. C’est également une compagnie aérienne qui opère des vols privés 4 Embraer ERJ 145 et 1 Embraer Legacy600. De plus elle a obtenue en 2016 la DSP sur la ligne entre Lyon et Lorient, qu'elle opèrera à raison d'un aller retour par jour en ERJ 145. A cette occasion, sa filiale Kiss a été créée.
 


AEROCAMPUS

Avec l’appui d’Aérocampus Aquitaine et initié par la Région Auvergne, le Rectorat, le Lycée des Métiers Roger Claustres de Clermont-Ferrand et l’IFMA, l’Aérocampus Auvergne figure parmi les 12 premiers Campus des métiers et des formations labellisés.
Il propose des formations allant à titre d’exemple, du CAP en composites et plastiques chaudronnés au Doctorat en Sciences de l’ingénieur, dans 3 domaines majeurs de l’aéronautique : la maintenance civile et  militaire, la mécatronique ainsi que les matériaux et ensembles mécaniques. Plateau technique et pédagogique regroupé en un lieu unique, le bâtiment de  3.000 m² possède un accès direct à la piste de l’Aéroport d’Aulnat. Aérocampus Auvergne s’appuie sur des formations permettant d’utiliser au mieux les nouvelles technologies et propose des modules de formation bilingues.
Enfin, la centaine d’élèves pourra s’exercer sur 5 aéronefs : Mirage, Cessna 421,…



INSFRASTRUTURES

En relation avec le Pôle Maintenance, la plateforme de l’Aéroport propose plus de 33 hectares connectés à une piste de 3.000 m par un taxiway privé, une surface de parking pouvant accueillir temporairement une vingtaine d’avions de taille moyenne et des hangars pouvant héberger des avions de type Airbus A320 et A340.